Un courant spirituel

Nicolas Barré s'inscrit dans le grand courant spirituel et apostolique de son époque : le courant bérullien appelé aussi Ecole Française de Spiritualité.

Tous, des hommes et des femmes profondément solidaires des problèmes et des questions de leur temps, ont suscité des initiatives dans tous les domaines de la société, ont été artisans du renouveau de l'Eglise.
 Autour d'eux se forment des réseaux dont les actions se complètent et se renforcent : éducation, santé, emplois, famille, formation, catéchèse, missions pastorales en France et à l'étranger.
 Tous nos maîtres spirituels du XVIIème siècle ont eu cet ardent désir d'entraîner les chrétiens sur le chemin de la sainteté qui peut se résumer avec les paroles de Nicolas Barré  :

"Il faut que Jésus-Christ se forme en nous,

il faut que Jésus-Christ soit incarné en nous."

 

AUJOURD'HUI

de nombreuses communautés apostoliques masculines et féminines, des laïcs associés, puisent à cette source et poursuivent leur recherche pour actualiser cet héritage
et le transmettre au monde du XXIème siècle. Parmi les témoins contemporains : Madeleine Delbrêl.

 

Pierre de Bérulle
Charles Condren
Jean Jacques Olier
Jean Eudes
Vincent de Paul
Louise de Marillac
Nicolas Barré
Nicolas Roland
Jean-Baptiste de la Salle
Louis Marie Grignion

de Montfort
Marguerite Bourgeois

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now